38 éme marche au pays de Landrecies

Un mini-pélerinage dans le bocage Avesnois et la fôret de Mormal

Un avant-gout des vacances en bord de Sambre

Notre marche commence au village de Fontaine aux Bois dans l’église. Ce plateau dominant la place forte  de Landrecies fut au cours de l’histoire un lieu d’affrontement des armées. Cela explique que l’église, comme en Thiérache, soit également la forteresse du village, refuge des habitants. La tour est un gros donjon carré à meurtrières datant du 17e siècle. Avec Féron, se sont les deux seules églises fortifiées dans l’Avesnois.

Après un envoi par notre Diacre François, nous sommes partis vers Landrecies par les sentiers bocagers  étroits dit "câches". Les oratoires se succèdent donnant pour chacun l’occasion d’une petite méditation : ND du sourire, ND de Bonsecours, St Jacques, St Guislain et le cimetière militaire de Happegardes.

10H30, nous sommes justes à l’heure pour la messe dominicale de Landrecies présidée par l’Abbé Jean Develter. L’extérieur de l’église vient d’être restauré et à l’intérieur, nous pouvons contempler de magnifiques vitraux. A la fin de l’office, les marcheurs et les paroissiens se retrouvent dans l’entrée de l’église pour un convivial pot de l’amitié. Puis nous rejoignons la salle paroissiale pour notre pique-nique en passant devant le bel hôtel de ville. Surprise,  tartes et autres pâtisseries maison, offertes par les paroissiens, nous attendent. L’accueil de la paroisse St Roch en Mormal est des plus chaleureux, un grand merci à l’abbé et aux bénévoles.

Il faut repartir sur le GR 122  logeant le canal de la Sambre vers une zone naturelle : le marais des Etoquies. La chapelle Evrard dédiée à ND de Lourdes est spécialement ouverte pour nous par Mme Van Moerbeke la propriétaire. Elle possède un petit jardin pour prier avec des beaux bancs en marbre, un autel et une croix qui domine une source. Nous continuons en traversant le centre équestre du « trèfle à 4 feuilles ». Il fait très chaud mais heureusement, nous pénétrons dans le frais sous bois de la forêt de Mormal pendant plus d’une heure. Le chemin très agréable serpente parmi les grands arbres et les chants mélodieux des oiseaux. Une pause dans une clairière nous permet de nous désaltérer et à une marcheuse de pratiquer la sylvothérapie. Cette thérapie par les arbres est considérée comme une médecine préventive au Japon.

Nous sortons de la forêt, quelques pas encore et nous sommes à la chapelle ND de Grâce du lieu dit Rosembois. Cette chapelle date de 1686, Monsieur Lucien Crevits, qui s’en occupe, nous conte passionnément son histoire ; elle est ouverte tous les jours et jouit d’une fréquentation régulière.  

Il est temps de rejoindre notre point de départ à Fontaine aux bois en faisant un arrêt à la chapelle protectrice « ND des Tornades» qui rappelle la destruction d’une partie du village par la tornade du samedi 24 juin 1967.

Nous nous séparons dans l’église en nous régalant du traditionnel « pavé du marcheur » fait par Elisabeth.

Article publié par Philippe De Bruyn • Publié le Mercredi 05 juillet 2023 - 15h35 • 540 visites

keyboard_arrow_up