34 ème marche : Pèlerinage Sainte Odile à Château l'Abbaye

Une marche d'été proposée par les marcheurs de Notre-Dame autour du pèlerinage de Sainte Odile à Château l'abbaye.

Nous nous retrouvons ce Dimanche 3 juillet à l’église de Mortagne du Nord, confluent de l’Escaut et de la Scarpe, pour l’envoi de cette marche par François Tandonnet ; Sainte Odile nous attend à Château l’abbaye, village que nous rejoignons après une agréable marche sur le chemin de hallage, le long de la Scarpe. Le village est très animé, car en plus du pèlerinage de Ste Odile, c’est la braderie. La procession, d’une centaine de personnes et statue de Ste Odile en tête,  la traverse sous les regards des curieux. Elle s’arrête d’abord à la fontaine Sainte Odile bénie par le père Adam Dobek , son eau est réputée pour soulager les troubles de la vue. Puis, la procession se poursuit dans le parc municipal où s’élève une belle grande statue blanche de Ste Odile, chants et prières résonnent. De retour dans l’église, nous participons à la messe qui ouvre la Neuvaine de Sainte Odile où nous a rejoint l’abbé Stéphane Jauer qui vient de fêter ses 70 ans de prêtrise. La célébration se termine par un pot de l’amitié, merci à l’équipe d’animation paroissiale pour cette  belle matinée et particulièrement à Marie Jo.

Retour à Mortagne, en covoiturage, encore quelques pas, cette fois le long de l’Escaut, pour rejoindre la salle des fêtes de Flines les Mortagne où Mr et Mme Boukla nous ont préparé un superbe accueil pétillant. Mais, il faut reprendre la marche pour effectuer une boucle de 11 kms traversant la foret de Flines et revenant à Mortagne par le quartier du moulin de Flines. Fraiche foret, beaux paysages et plusieurs petites chapelles nous ravissent. François développe un thème spirituel autour des textes d’évangile parlant de la guérison des aveugles afin de  rester dans l’esprit de Sainte Odile. Une ultime collation, avec de la bière fraiche et des pâtisseries « maison », clôture cette journée réussie grâce à nos organisateurs, Elisabeth et Jean Marie. Nous nous quittons enchantés dans l’attente de la prochaine marche.

PV 34 mortagne (9b)

Article publié par Philippe De Bruyn • Publié le Lundi 18 juillet 2022 • 815 visites

keyboard_arrow_up