Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

25 éme marche : ND des Orages et des Affligés

Ballade dans l'ancien pays minier entre terrils et étangs où la nature a repris ses droits Découverte de Notre-Dame des affligés de FENAIN et Notre-Dame des Orages de RIEULAY

Quand :
le Dimanche 29 avr 2018 à 09h 00
où : Départ du Lycée Hélène Boucher rue Roger Salengro à Somain

Quinze jours de temps estival et soudain ciel gris et petit crachin, justement le jour de notre marche, c’est affligeant ! Normal,  nous avons rendez-vous avec Notre-Dame des affligés qui donnera aux 35 marcheurs un moral à toute épreuve.

Avant d’arriver à Notre-Dame des affligés, quelques Kms de mise en jambes avec l’escalade d’un terril duquel nous devions découvrir un panorama sur cette ancienne région minière si le ciel n’était pas bouché. Puis en plein champ, un groupe d’arbres cachent l’imposant calvaire du « Grand Bon Dieu », lieu isolé mais tellement apaisant. Au loin l’entrée de Fenain où nous attendent des paroissiens.

Dans la chapelle, bien rénovée, de Notre-Dame des affligés les marcheurs se serrent pour tous tenir à l’intérieur et écouter François qui nous parle de Marie qui est la mère de tous les hommes et principalement des plus démunis, des affligés qui souffrent des épreuves de la vie.

Il est temps de remonter la rue principale pour atteindre l’église où l’abbé Gérard nous accueille sur le parvis. La messe est une belle célébration très vivante avec la chorale et les enfants. Pour la première fois les marcheurs participent à un baptême, celui du petit Victor. Nous lui offrons un foulard de marcheur pour qu’il suive le chemin du Seigneur. Procession des offrandes originale avec, en plus du nécessaire pour l’Eucharistie, une paire chaussure de randonnée, un bâton de pèlerin, des images de Marie. La messe se termine en chantant « Reine des cieux » avec le sourire du petit Victor et le pot de l’amitié offert par la paroisse.

Retour au lycée privé Hélène Boucher afin de profiter de la salle du réfectoire pour le déjeuner, merci au personnel d’avoir ouvert exceptionnellement l’établissement.

L’après midi commence par un rappel historique de la difficile condition minière, en traversant la cité de Sesseval dont la mine a fermé en 1970. L’église Ste barbe est murée mais classée par l’Unesco.

Toujours sous le signe de la mine, nous arrivons au pied du terril de Rieulay et de ses étangs. Immense site créé artificiellement par l’extraction minière qui est maintenant rendu à la nature et aux loisirs de façon remarquable. Terre noire, étangs, roselières, cygnes, canards, oies, plusieurs espèces d’arbres à découvrir. Du sommet, on peut voir d’un coté la collégiale St Pierre de Douai et de l’autre la tour de l’abbaye de St Amand……..mais pas aujourd’hui !

Un petit chemin serpente entre les étangs et nous sortons sur la place de Rieulay, nous sommes attendu à l’église pour une explication sur Notre-Dame des orages, un temps de priéres et une collation bienvenue. Elle est fêtée tous les premiers samedi du mois de juillet pour protéger les récoltes des orages, surtout à l’origine pour le lin qui est une plante assez fragile. Ensuite, halte à la chapelle St Joseph et le calvaire attenant en sortie du village.

Encore quelques derniers kms pour finir cette journée en passant par le prieuré de Beaurepaire et ses beaux jardins ; autrefois rattaché à l’abbaye de Cysoing, il abrite aujourd’hui l’association des anciens mineurs. Ce pays « noir »,  il y a 30 ans, est redevenu un pays « vert » où il fait bon vivre au milieu de fortes traditions, ce fut une promenade très intéressante qui nous a fait oublier la pluie.

 

 

Les marcheurs de Notre-Dame du St Cordon en collaboration avec la paroisse St-Jean-Bosco en Ostrevant

 

Voir aussi article de la paroisse St Jean de Bosco en Ostrevant

https://st-jean-bosco.cathocambrai.com/marche-avec-marie.html

 

 

 

Article publié par Philippe De Bruyn • Publié Vendredi 02 mars 2018 • 603 visites

Haut de page