Seconde veillée : procession aux flambleaux

Grâce aux Marcheurs, Notre Dame du Saint Cordon a visité son peuple

Mardi 14 août, dans l’église saint Géry, à Maing -en entrant, levez la tête, le vitrail de Notre Dame vous fait signe …- une célébration sans eucharistie a permis d’accueillir la statue de Notre Dame portée par les Royés présents au coeur de ce mois d’août. Une rencontre avec trois dizaines de chapelets à l’attention des personnes malades et isolées, des jeunes, de ceux et celles qui, trouvant la vie pesante, se découragent.  Le père Bertrand Estiennes, curé du lieu, a su trouver les mots :

« Remettons Marie au centre de nos rassemblements, cherchons la au coeur de notre existence … Elle n’est pas derrière les murs ni les divisions que nous causons, elle est le carrefour ! ».

 

Après l’apéritif, c’est sous un chapiteau que 75 convives -marcheurs, amis- se retrouvaient autour d’une potée délicieuse, entrecoupée par l’animation des Compaings de l'Ostrevent (venus de Sailly en Ostrevent) et le mini-spectacle « La farce joyeuse et fort édifiante du Cuvier ».

 

Les impressions de quelques marcheurs ? « Une superbe expérience rappelant 2008 "(Marie-Françoise), « La marche permet de méditer, de parler ou de faire silence » (Marie-Madeleine), « Ce n’est que du bonheur d’être là, de rencontrer des personnes très différentes, on s’apporte mutuellement, quelle grande famille ! » (Bernadette et Jean-Paul), « Il y a une démarche spirituelle, bien sûr, la présence de Marie, mais n’oublions pas l’amitié et le cadre de cette nature magnifique  que nous découvrons » (François).

 

Ce mini-pélé aura donné un avant-goût au 1010ème tour du Saint Cordon (10-17 septembre prochain) et son fil conducteur « Avec Marie, vivre les Béatitudes ». Le lien est donc fait avec l’année mariale (1008-2018) et son thème « Faites tout ce qu’il vous dira" lancée par la paroisse Notre Dame du Saint Cordon dont le père Jean-Marie Launay se disait, hier mardi, devant la journaliste de "La Voix du Nord » , heureux et ému devant les retombées positives : « le 8 de chaque mois, 50 à 100 personnes se retrouvent à l’heure voulue à l’église saint Géry ».

 

En attendant, bonne marche, sous … le soleil exactement !

 

Philippe Coursier

Article publié par Service com • Publié Mercredi 15 août 2018 • 218 visites

keyboard_arrow_up