PV27 marche : HORDAIN - BOUCHAIN - ESTRUN

Beau parcours qui alterne chemins forestiers, chemins de halage, traversées d'agglomérations. Intéressant patrimoine touristique et religieux.

Quand l'Escaut rencontre la sensée

Départ de l’église d’Hordain dans ce matin ensoleillé ; très rapidement nous nous arrêtons à la belle petite chapelle de Notre-Dame des serpents. Serpents qui souvent, dans les écritures,  représentent le mal. Ici la vierge les piétine pour protéger les villageois. Michel en profite pour lancer le théme spirituel de la journée : « Priére pour notre terre » extrait de l’encyclique sur l’écologie Laudato Si’.

Quelques rues plus loin, nous trouvons une autre chapelle privée. Les propriétaires sont spécialement venus pour l’ouvrir; à l’intérieur une Notre-Dame de Lourdes lumineuse et très belle dans un lieu bien entretenu.

Sortons d’Hordain pour suivre le vieil Escaut, lit originel, sauvage, pas plus large que notre chemin, qui nous conduit jusqu’aux remparts de la ville basse de Bouchain. Ces remparts ont été détruits mais il reste les douves qui forment une série d’agréables étangs. Après le pont sur le canal, un petit détour vers les fortifications nous permet de voir la tour de l’Ostrevant du 12e siècle. Mademoiselle Monique nous donne quelques courtes explications et nous invite à revenir visiter le musée rempli de choses passionnantes sur l’histoire de la région.

Le temps presse, la messe du 4ème Dimanche de Carême est présidée par l’Abbé Henri Bracq. Baignés dans la lumière des vitraux de cette église contemporaine, nous écoutons la parabole de l’enfant prodigue « Père,  j’ai péché contre le ciel et toi ». A la fin de la célébration, Emeline nous parle de son expérience des JMJ à Panama puis l’assemblée chante « reine des cieux » devant la petite statue de Notre-Dame du Saint Cordon présente  à Bouchain depuis l’appel décisif diocésain de 80 catéchumènes.

Direction la salle paroissiale pour le pot offert par la communauté de St Martin en Ostrevant suivi de notre habituel pique nique. Un grand merci pour l’accueil chaleur et le service aux petits soins de nos hôtes. Rapide photo du groupe et nous repartons vers le marais de Tio.

Petit chemin tortueux dans les bois, bourgeons, fleurs, chants d’oiseaux, c’est sûr le printemps est arrivé ! Voici qu’apparait au loin l’écluse de pont Malin sur le grand canal de l’Escaut puis le chemin de halage bordé de saules d’un vert éclatant jusqu’au « bassin rond ». Ce lieu est en fait une presqu’ile autrefois couverte  de chantiers de construction et de réparation de péniches qui faisaient vivre toute la région.

Nous suivons ensuite le GR121 qui longe le grand bassin où se côtoient les péniches, les bateaux de plaisance et les pécheurs, cela nous donne un petit air de vacances. Au pont, nous croisons le grand prix cycliste de Paillencourt qui se termine avant d’atteindre une chapelle Notre-Dame des 7 douleurs contenant une piéta. Intention de prière et chants avant de remonter la grand-rue d’Estrun jusqu’à la chapelle Saint Roch où un petit groupe de paroissiens nous attends. Récemment rénovée, cette chapelle bénéficie d’une bénédiction en présence de Monsieur Mettier, l’ancien maire, et de l’abbé Baboumy. (Voir l’article : https://marcheurs-notre-dame.cathocambrai.com/estrun-chapelle-roch-rehabilitee.html )

Encore une autre chapelle qui est cette fois perchée et dédiée à Saint Antoine. Nous arrivons à l’église d’Estrun qui contient quelques œuvres remarquables dont un buste du Christ de Gustave Crauk, sculpteur Valenciennois, grand prix de Rome et une vierge du 14e siècle. Monsieur Mettier nous a préparé une exposition très intéressante de photos anciennes sur la région.

A 500 M de l’église, nous passons par le château de la Rosière avec  son centre équestre et  sa chapelle Notre-Dame de la Délivrance contenant une statue de Marie très ancienne qui comme la tour de Pise penche nettement à gauche. Un dernier kilomètre pour rejoindre l’église d’Hordain où nous recevons, pour nous récompenser de nos efforts, une bonne bière locale offerte par la brasserie « la Choulette ».

Voir également l'article de la paroisse St martin en Ostrevant :

https://st-martin.cathocambrai.com/reine-cieux-vierge-tutelaire-bouchain-mars.html

 

Article publié par Philippe De Bruyn • Publié Lundi 04 mars 2019 • 493 visites

keyboard_arrow_up